Auriculothérapie sans aiguilles

Le traitement de la douleur et le sevrage tabagique

En Extrême-Orient, on utilise l’oreille depuis des milliers d’années pour soulager la douleur. Et particulièrement en Chine, on trouve d’ailleurs des oreilles en caoutchouc avec des repères d’acupuncture ou d’automassage. C’est aussi vrai en Iran, en Roumanie ou en Egypte. L’auriculothérapie fait son apparition en France dans les années 1950 avec le docteur Paul Nogier. Il remarque chez certains de ses patients qu’une magnétiseuse pratique des points de cautérisation dans l’oreille pour les soulager de douleur de sciatique. Il mettra 15 ans à établir une des cartographies de l’oreille.

Comme la main, l’œil ou le pied, l’oreille est une somatotopie, c’est-à-dire la représentation sur une partie du corps de sa totalité (la représentation sur une petite partie du corps d’une autre partie du corps ou du corps dans son ensemble). Ainsi, toute localisation d’un point de l’oreille correspond à un organe, un muscle, une articulation … et est un point réflexe. L’oreille est un tableau de bord pour l’auriculothérapie qui signale les éventuels déséquilibres, elle sert au diagnostic. Et elle est aussi un tableau de commande puisqu’elle sert au traitement même en auriculothérapie.

Formés par Jean-Charles Bettan, nous avons adhéré à son concept : le chemin de la simplicité, aller droit au but… Il a fait sienne une phrase de Milton Erickson : « Une vérité est une vérité quand cela marche … »

auriculothérapie sans aiguilles

Pour lui le but est de soulager une personne qui souffre : la source de son travail est les centaines de personnes qu’il a traitées dans les dispensaires volants d’Afrique. Il a donc trouvé une pratique fiable, facilement reproductible et transmissible. Son approche est saine pour faire face rapidement à la souffrance : pas d’aiguilles, seulement une sonde dentaire émoussée.

Le travail se fait principalement sur des douleurs aigues (le client est en crise), tout en ayant conscience que la douleur a valeur de signal…

C’est plus délicat sur les douleurs chroniques. On obtient de bons résultats sur les rhumes, les maux de gorge, les angines, les bronchites, les indigestions, et la fatigue oculaire. Elle permet aussi de rendre le client autonome en lui montrant grâce à un miroir quel point stimuler pour se soulager. L’auriculothérapie sans aiguilles ne peut être utilisée sur des femmes enceintes pour des raisons de risques comme on peut le comprendre.

On peut aussi l’utiliser, combiné à la pulsologie, et notamment pour le sevrage tabagique en rendant la personne autonome et libre.

L’Auriculothérapie permet de traiter un grand nombre de maux et plus généralement des douleurs. En revanche elle ne s’applique pas aux femmes enceintes.

Séances & Tarifs

Votre mutuelle peut vous rembourser, pensez-y.

Séance individuelle

60
  • L’accompagnement en Auriculothérapie sans aiguilles se fait en séance individuelle.

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez en savoir plus sur l’Auriculothérapie sans aiguilles